AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The holidays are not invalids [Pv Isa...bella]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Evan Collins

avatar

Nombre de messages : 106
Age : 25
Humeur : Enigmatique !
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: The holidays are not invalids [Pv Isa...bella]   Lun 9 Juil - 12:44

Evan s’était réveillé tard ce matin et un soleil de plomb écrasait déjà le petit village de Grèce. Dans sa chambre, bien qu’elle soit appelée bungalow, tout y était chique mais pas chipe et confortable. Il avait demandé à être seul, mais s’attendait constamment à recevoir un colocataire. Qu’elle poisse de devoir supporté jour et nuit un ou une gros(se) bavard(e) et bruyant(e) personnage ! De plus si celui/celle-ci ce montrait arrogant(e) c’était vraiment l’horreur. Mais bon pour l’instant il était seul et cette tranquillité qui planait dans l’atmosphère le rassurait.

Aujourd’hui il devait retrouver Isabella au « King Fruity ». Ça, il ne l’avait pas oublier - bien qu’il ne fut pas très bien réveillé s’était la première chose auquel le jeune homme avait pensé. Il lui avait envoyé un texto un peu plus tôt dans la soirée et apparemment la jeune femme avait put se libéré.
Il se dirigea alors en direction de la salle de bain ou une douche s’imposa. Le savon moussait tendis que les chants sifflés du jeune homme montait au oreille des curieux. En effet, une micro araignée et quelques fourmis seulement avait le privilège d’écouter et d’assister au concert ultra privé donner par Evan… Mémorable !
Il sortit alors, se passant une serviette autour de la taille. Une fois séché, il s’habilla soigneusement. Il enfila d’abord un jean noir délavé, séré d’une ceinture en cuire noir également, il passa sur son tors un t-shirt bleu/gris imprimé d’un « It is soft, isn't it ? » rose pale et enfin il mis sa pairs de « swear » en guise de chaussures. Il passa sa main dans ses cheveux devant la glace de l’entrée et sortit…

Il se rendit à pied jusqu’au bar. Celui-ci donnait une vue imprenable sur la plage : la mer était bleu azur et l’horizon semblait parfaitement droit. C’était un paysage paradisiaque.
Il se dit qu’ils iraient peut être se baigner… plus tard sûrement. Il s’assit à une table dehors sous un large parasol. Sa gourmette en or brillait cependant car elle se trouvait au soleil, ce qui éblouissait quelques personnes de passages. Evan ne commanda rien prétextant l’attente d’une jeune et jolie brune, ce qui était totalement véridique. Il attendit là 5 minutes encore… Il n’e voudrait pas à Isabella si elle arrivait encore plus en retard ! Il avait l’habitude de ces retards, parfois dramatique. C’était dans sa nature, et aussi cela lui donnait une petite touche de charisme en plus puisqu’elle se faisait ainsi désiré. Désiré, Ah ça oui ! Evan l’avait longtemps désiré avec ces airs de princesse, son corps parfaitement dessiné et ses humeurs de bomba latina. Mais au fils du temps, il l’avait jugé finalement trop compliqué pour lui. DE toute manière vu le temps qu’il se connaissait se n’était même pas envisageable et pas très sérieux non plus. Evan reconnaissait seulement que Isa’ était parfaite et admirable en son genre.

Le jeune homme regardait sa montre : les minutes tournaient inlassablement sur le cadrant. Il ne s’était écoulé que 3 minutes pourtant cela lui paraissait une éternité. C’est fou ce qu’on s’ennuie lorsque l’on ne fait rien… qu’attendre…

Il regarda alors autour de lui les personnes qui se trouvaient aux tables de devants et de derrières. Cette fois ci pas de vieille hideuse pour troubler sa journée. Il y avait là, une jeune maman et son enfant de 15 mois qu’elle essayait de protéger tant bien que mal du soleil et de la chaleur ; un vieux monsieur d’une quarantaine d’années qui fumait son cigare à pleins poumons ; deux ou trois jeunes dont un qui se la pétait en prétextant avoir déjà vu Madonna en vrai et enfin un couple qui ce tenait la main tout en buvant un verre d’eau glacée formant un tourbillon multicolore. Dès le matins cette situation l’écoeurait !
Il y avait donc assez de monde et en même temps l’endroit n’était pas bondé…

Il soupira et releva les yeux lorsque…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isabella Winderfield
• Sweet and Sour • Loveable Admin ♥
avatar

Nombre de messages : 98
Age : 27
En provenance de : [*] London
Humeur : Crazy =)
Love Story : I want him... xDD
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: The holidays are not invalids [Pv Isa...bella]   Lun 9 Juil - 15:55

Isabella avait fait le tour de la propriété, lieu qu’elle connaissait un peu. Car il faut le dire, cela faisait longtemps qu’elle n’était pas venue. Certes son père avait acquéri l’île il y a longtemps mais lorsqu’elle était jeune, ses parents l’emmenaient –avec Jersey bien sûr, en France sur la côte atlantique ou passait aux Etats-Unis en Californie. La Grèce l’avait toujours attiré et ce ne fut qu’une fois majeure qu’elle vint pour la première fois sur l’île, et qu’elle découvrit la propriété de sa famille. Lorsqu’elle avait posé le pied à terre, elle pensait qu’elle s’ennuyerait près de ce petit village car elle ne parlait pas le grec et qu’elle ne connaissait personne. Lorsqu’elle était âgée de dix-huit ans, elle était venue avec sa sœur et toutes deux découvraient les lieux. Jersey et elle s’étaient toujours très bien entendues mais lorsqu’Isabella sut qu’elle resterait deux semaines avec sa sœur, elle n’était guère enchantée. Finalement elle se rendit compte qu’il y avait beaucoup de jeunes sur l’île, des habitants comme des touristes et que ce petit coin de terre regorgeait d’inombrables paysages magnifiques. Ce paradis l’avait tout de suite enchanté au bout de quelques jours, le soleil était au rendez-vous, les soirées étaient animées et la propriété de son père était gigantesque. Elle ne s’était pas ennuyée du tout et lorsqu’elle était repartie, elle avait toujours voulu revenir.
Mais cela ne se passa comme elle le désirait. En effet, ses études de journalisme ne lui donnait guère le temps de venir sur l’île car dès qu’elle était en vacances, elle en profitait pour voir ses parents ou sa sœur et lorsqu’elle partait avec des amis, ils choisissaient des destinations américaines ou mexicaines : Acapulco, Miami et compagnie. Rien d’européen.

La seconde fois qu’elle mit pied à terre sur l’île, ce fut pour les vacances qu’elle avait préparé avec Jersey pour accueillir ses anciens camarades de lycée. Elle était donc âgée de vingt-deux ans et cela faisait donc longtemps qu’elle n’était pas venue et n’avait pas fait l’état des lieux. Elle craignait de ne pas retrouver ce petit coin de paradis mais lorsqu’elle arriva, son cœur s’allégea, rien n’avait changé. La propriété était toujours aussi belle et grande, son père n’avait rien bougé, les bungalows étaient tous là et le cadre était idyllique. Ravie de retrouver ce qu’elle avait laissé lorsqu’elle avait dix-huit ans, Isabella s’était dit que cette fête qui durerait plusieurs semaines allait vraiment bien se passer si tout le monde y mettait du sien car bien sûr au lycée il y avait quelques tensions et certaines personnes qu’appréciaient Jersey n’étaient pas forcément portées dans le cœur d’Isabella. Ainsi elles avaient fait une sorte de tri et avaient conclu qu’il fallait inviter diverses personnes même si chacune avec un différent avec une personne.
La jeune Winderfield n’avait cessé de penser au petit village. Avait-il changé ? Reconnaîtrait-elle quelques habitants ? Et les jeunes qu’elle avait côtoyer seraient-ils toujours là ? Elle se souvenait de Mina et de Jorge, mais aussi d’Achille, Andrea et Luka. Elle avait passé avec deux semaines très agréables à faire la fête, à bronzer sur la plage privé de son père et à faire des ballades en mer sur un yacht. Quoi de mieux rêver ? Ainsi Isabella voulait refaire tout ça, mais bien sûr les invités étant déjà là, elle ne pouvait se permettre de les laisser et de filer avec d’autres personnes qu’elle seule –avec Jersey bien sûr, connaissait.

Le soleil était déjà haut dans le ciel et lorsqu’Isabella se réveilla ce jour-là, il était dix heures. La veille, elle avait reçu un texto de son « cousin » Evan Collins. Tous deux étaient amis depuis belle lurette car leurs pères étaient amis et papa Winderfield était le parain du jeune homme. Tous les deux s’entendaient à merveille, c’est pourquoi lorsqu’il lui avait proposé de se retrouver au King Fruity vers 11h30, elle n’hésita pas une seconde pour le revoir.
Les rayons du soleil qui transperçaient les rideaux faits de soie la réveillèrent et lorsqu’elle se rendit compte de l’heure, elle se douta qu’elle serait en retard. Elle devait être prête en une heure trente, avoir déjeuné et être passée dire bonjour aux autres invités.
Elle s’extirpa du drap et observa son bungalow : Jersey avait déjà filé. Elle était seule. Ainsi, se voyant dans un grand miroir posé près de la porte, elle constata qu’elle portait une légère tenue, chose qu’elle ne se souvenait plus. Elle savait que la veille, elle était restée tard sur la plage avec d’autres invités et qu’ils avaient fait la fête. Elle avait terminé dans son lit avec l’impossibilité de se mettre en nuisette. Mais constatant qu’elle portait un débardeur et une petite culotte La Perla, elle pensa que sa sœur l’avait aidé à se changer. Alors qu’elle tourna sur son pied pour se diriger vers son armoire, des mèches de cheveux lui barrèrent le visage et Isabella put sentir l’odeur de l’alcool et de la cigarette. Elle souffla dans sa paume de main et se rendit compte qu’elle puait véritablement ! Ni une, ni deux, elle prit son maillot de bain Dolce & Gabbana, ainsi qu’une robe légère avant de filer sous la douche.

Prenant son temps, Isabella ressortit de la salle de bain quarante cinq minutes plus tard. Il est presque onze heures et elle n’était toujours pas prête. Elle enfila une paire de sandales Jimmy Choo et passa un petit serre-tête rose pâle dans ses cheveux qui s’accordait parfaitement avec sa robe qui était dans les mêmes tons. Elle pensa alors à ce qu’elle préférait faire le matin : d’habitude elle allait déjeuner en nuisette, pour elle s’était un véritable rituel qu’elle ne louperait jamais. Mais ce matin-là, Isabella n’avait pas très faim et puis Evan l’attendait au King Fruity, elle prendrait une petite pâtisserie là-bas avec un jus de fruit.
Elle se maquilla légèrement appliquant une petite touche de gloss à la framboise sur les lèvres et se parfuma de son arôme adoré pour l’été, Dior. Finalement elle quitta son bungalow pleine d’espoir. En effet, il ne lui restait qu’à aller à l’accueil pour voir si des invités avaient besoin de quelque chose et ensuite elle n’avait plus qu’à rejoindre Evan, rendez-vous qui était dans vingt bonnes minutes.

Passant par l’accueil, elle ne vit personne alors, constatant à son montre qu’il était déjà onze heures et quart, elle fila sans plus tarder. Heureusement le village était tout proche mais elle se rendit compte qu’elle était partie sans sac, chose impossible pour elle. Elle devait impérativement garder son portable avec elle si quelqu’un avait besoin de quelque chose. Et puis si Evan décidait d’aller à la plage du village, elle n’aurait pas de serviette. Elle rebroussa chemin jusqu’à son bungalow où elle croisa sa sœur, Jersey, qui semblait se changer. Elle la salua rapidement, fit son sac de plage, enfourrant dedans de la monnaie, une paire de lunettes de soleil Prada, de la crème solaire, une grande serviette, son portable, un paquet de cigarettes, un bouquin et son Ipod. Elle questionna rapidement sa sœur sur la soirée d’hier et sur ce qu’elle comptait faire avant de la laisser se préparer.
Puis elle prit le chemin du King Fruity à grande vitesse. Il était onze heures et demi et Evan devait déjà l’attendre. Elle se dépêcha et finalement arriva devant le bâtiment. Elle vit à travers la vitre le jeune homme qui s’était installé à une table.
Isabella ne put s’empêcher d’esquisser un sourire et entra dans le King Fruity. Elle se dirigea tout de suite vers le jeune homme à qui elle adressa, gaiement :


« Hello beau goss ! À ce qu’il paraît, tu m’attends ? »

_________________


I don't think you're ready for this jelly
I don't think you're ready for this
'cause my body's too bootylicious for ya babe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evan Collins

avatar

Nombre de messages : 106
Age : 25
Humeur : Enigmatique !
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: The holidays are not invalids [Pv Isa...bella]   Ven 27 Juil - 12:53

[Wouhou Merveilleux rp ! Laughing Par contre le mien craint silent !]

Il était alors 11 : 37 et Evan se demandait vraiment ce qu’elle pouvait bien faire. Bien sûr il savait que de toutes les filles sur terre Isabella était la plus prise, préoccupée, en retard et de ce faite la plus désirée ; mais elle pouvait faire un effort pour lui son « pseudo cousin ». Il se leva alors et se déplaça en reculant sa chaise de quelques centimètres de dessous le parasol pour pouvoir bronzer en paix. Il croisa les mains et les plaça derrière sa tête. Les ray ban sur son nez lui donnait une allure mystérieuse : Le bello derrière ses grandes lunettes aviator… la classe tout simplement.

Il était dehors, assit à une table ^^ lorsqu’il vit enfin arrivé Isabella dans sa robe rose bonbon… irrésistible. Elle s’approcha de lui de sa démarche assurée et hautaine. Un mélange de sentiments confus et joyeux était présent sur le visage de la belle brune. Elle affichait un de ces plus beau sourire lorsqu’elle posa son sac au pied de la table. Elle ne s’excusa pas de son retard où enfin pas directement. Disons qu’elle avait employé une manière plus subtile que la majorité des personnes de ce monde. Mais Evan ne s’en inquiétait pas, il la connaissait depuis si longtemps que ces petites manies étaient pour lui une habitude à présent. Il lui rendit son sourire tout en enlevant ses lunettes d’une main, d’un geste vif :


« Heyy ! Il parait oui…»

Il avait dis cela pour la taquiner bien entendus, toujours sur le ton de l’ironie instauré par Isa’. Il se leva et tout en posant légèrement sa main sur le dos de la jeune femme, il l’embrassa sur le front comme à son habitude (a). Il se rassit et elle pris place devant lui. Là, il ne commanda pas tout de suite des boissons, il attendait d’avoir commencer à parler un peu plus avec la jeune fille et de toute façon ce n’était pas rare qu’Isabella prenne l’initiative de ce genre de chose. Il posa alors son regard sur la jeune femme rangeant ses lunettes sur sa tête :

« Bon et alors comment tu vas ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The holidays are not invalids [Pv Isa...bella]   

Revenir en haut Aller en bas
 
The holidays are not invalids [Pv Isa...bella]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Appel aux dons pour 270 chiens au Refuge de BELLA en Serbie
» Centaurea bella
» Je voudrais faire des boutures de mon Hoya bella...
» Aidez-moi a sortir BELLA du chenil, 2ans PAR (78) ADOPTEE
» Dracula bella

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cyclades Holidays :: Le Coeur du Village :: Le King Fruity-
Sauter vers: