AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Daniella York-Santon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Daniella York-Santon
Love is not for... me ♥
avatar

Nombre de messages : 100
Age : 27
En provenance de : oO New York
Love Story : L'amour est loin d'être ma tasse de thé -|
Date d'inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Daniella York-Santon   Jeu 5 Juil - 14:24



I- Passeport

Nom : YORK-SANTON
Prénom (s) : Daniella, Callie, Lorelei
Date et lieu de naissance : Dani est née un certain 26 octobre 1984 à New York aux Etats-Unis
Âge : Elle est âgée de 23 ans
Situation actuelle : Elle suit des études à Los Angeles, en Californie, dans la couture. Elle aimerait être styliste pour les défilés haute-couture.


II- Description Caractérielle

Qualités : Qui a dit que toutes les filles à papa étaient des anges ? Certes elles sont bien élevées, elles ont toutes une cuillère en or dans la bouche dès la naissance, jolies et savent profiter de la carte Gold de papa multi-miliardaire. En plus de ça, ces filles sont respectées et admirées par tous. La classe vous avez dit ? Mais outre les apparences, ce n'est pas sans oublier que les anges peuvent parfois -et même souvent- se transformer en vilain petit diable.

Lorsqu'elle était petite, Daniella était naturelle, pleine d'esprit, irréfléchie et immâture. Elle agissait très souvent sur un coup de tête. Elle ne se prenait pas la tête pour des broutilles, elle avait beaucoup d'humour et n'était pas capricieuse. Et même si elle a toujours vécu dans le luxe, elle était plutôt simple. Elle n'était pas prétentieuse et égoïste. On pouvait dire qu'elle "croquait la vie à pleines dents". Le seul hic était que Daniella était très têtue.

En grandissant à New York, le comportement de Daniella changea. Ce fut véritablement au collège -privé bien sûr-, qu'elle devint arrogante et vaniteuse. Elle avait toujours les mêmes ami(e)s mais tous, qui venaient bien sûr de très bonnes familles, nse mirent à "copier" le caractère dur de leurs parents. Les enfants innocents n'étaient plus, ils étaient désormais les adolescents dépensiers de cette société de consommation et n'hésitaient pas à donner la carte de crédit de papa à tout bout de champs. Les garçons commencèrent à s'intéresser au golf et aux yachts de luxe, et les filles aux fringues de luxe -haute couture s'il vous plaît- et aux voyages - de luxe. Puis au lycée, ces jeunes pleins de prétention essayèrent l'alcool, la cigarette et autres substances illicites. Vous pouvez bien vous douter que le caractère a suivi ces goûts de luxe. Arrogance, prétention, vanité, narcissité, égoïsme, caprices, hypocrisie et jugements les caractérisent.
Daniella fait donc partie de ce changement. Ce que les apparences sont trompeuses n'est-ce pas. Son petit air angélique et malin cache une Daniella diabolique, méchante.
À première vue Daniella est très sociable, responsable et généreuse. Elle semble avoir le contact facile et quand elle aime, elle ne compte pas. Elle aime beaucoup faire plaisir, et elle en profite vu le nombre de zéro sur son compte bancaire. C'est une personne attachante, elle est gentille et a toujours le sourire aux lèvres. Ses yeux témoignent facilement de son bonheur. Dynamique, elle n’hésite pas à se porter volontaire pour aider les autres ou pour sauver la situation. C’est une jeune fille pleine de vie qui ne se prend pas la tête pour des broutilles. Elle est plutôt posée, elle affiche souvent un air calme, elle réfléchit quand il le faut mais elle ne se prend pas au sérieux. Elle aime que les choses soient claires et sa franchise lui joue parfois de drôles de tours. Elle déborde d’énergie, elle a toujours envie de faire quelque chose et elle propose toujours une activité. Elle est sensible, elle n’a pas les nerfs à fleurs de peau mais les choses de la vie la touche mais elle ne le montre que très souvent, elle ne veut pas passer pour une de ses filles « chochottes » qu’elle n’est pas. Elle est appréciée de beaucoup de personne, on dit d’elle qu’elle est simple mais qu’elle se forge dans le temps son caractère bien propre à elle.
Elle ne ressemble pas à ces filles stéréo-typées qui se ressemblent toutes. Elle agit avec les gens autour d’elle avec tact, et en plus de cela, Daniella aime rire. Elle est toujours à l’affût de nouvelles croustillantes qui savent faire rire et elle sait utiliser le bon ton pour cela. Elle peut ainsi paraître folle aux premiers abords lorque l’on ne la connaît pas mais ce petit côté taquin fait de son caractère un aspect à part entière.


Défauts : Tout ceci n’est qu’une sorte de revers à ce que Daniella est. Bien qu’elle se montre sous ses plus beaux airs et ses bonnes manières, très peu la connaissent différente et pourtant… Lorsqu’on la cherche, elle sait répondre. Même, elle n’hésite pas et cela ne la dérange pas… elle adore. Même si l’on peut penser qu’elle déteste les prises de becs, Daniella sera la première à faire une remarque désobligente ce qui provoque parfois des tensions. Mais il faut bien savoir que si Daniella dévoile cette facette de son caractère c’est qu’elle déteste –voire hait- la personne en question. Même si elle a le contact facile comme dit précédemment, Daniella juge les personnes avant même de les connaître. Elle se donne toujours une petite idée sur chacun et même si elle les juge détestable, elle viendra les voir comme si de rien… simplement pour se faire plaisir.
Une grande part de prétention se cache en Daniella. En effet, elle est donc sociable et souriante, toujours à aider les autres mais en vérité, elle est froide. Hautaine, elle n’hésite pas à snober les personnes qu’elle ne supporte pas, telles les brunes par exemple. De plus, Daniella est narcissique, elle pourrait passer des heures à se regarder et elle n’en serait même pas lasser… Une vraie prétentieuse n'est-ce pas ? Elle est très commère, elle n'hésite pas à lancer les pires rumeurs sur les personnes qu'elle ne peut pas voir, même en peinture. Une vraie langue de p***.

Mesquine et manipulatrice, elle peut facilement vous rendre la vie impossible.


Votre philosophie : Danielle est quelqu'un qui se prend au sérieux, même si l'on peut penser le contraire lorsqu'on croise. D'après son caractère, elle cache bien son jeu. On pourrait penser qu'elle "croque la vie à pleines dents" mais elle ne fait que calculer tous ses faits, par conséquent elle ne vit pas chacun des moments de sa vie comme il le faudrait. Elle se prend la tête pour rien ce qui lui rend la vie impossible... ou pas.


III- Description Physique

Allure générale : Daniella est une jeune femme blonde qui possède de longs cheveux bouclés qu'elle lisse parfois. Son visage est oval, ce qui lui donne un air angélique, qui s'accentue par ses beaux yeux bleus. Elle présente le type européen, de sa mère autrichienne. Elle a hérité de la grandeur de sa mère, elle mesure le mètre soixante-treize et aurait pu effectivement être mannequin mais ce monde ne l'ntéresse pas, préférant s'occuper de les habiller.
Dani possède un corps svelte qu'elle entretient pas le sport. Elle a de longues jambes et sa peau est claire. En effet, sa mère étant autrichienne, elle n'a pas le teint bronzé, ce qui serait paradoxal. Elle a hérité de son père un joli petit nez et un beau menton qui termine la forme de son visage.
Elle associe souvent ses vêtements avec des accessoires et elle suit la mode de près. Ce qu'elle porte traduit toujours son humeur du jour, c'est pourquoi si elle porte un simple jean, c'est parce qu'elle n'est pas bien réveillée ou de mauvaise humeur.


Style vestimentaire : Daniella aime beaucoup changer de style. Pour le jour, elle peut se vêtir d'un simple jean droit et d'un chemisier, mais elle peut également porter un joli jean slim avec un petit top léger. Pour le soir, elle aime beaucoup porter une jolie robe, souvent signée des plus prestigieux couturiers, ou des hauts brillants. Elle prend soin de sa peau et donc de ce qu'elle porte.
Ses marques préférées sont Dolce & Gabbana, Armani, Zaid & Voltaire ou encore Teddy Smith.


Signes particuliers : Elle a toujours un gloss Dior dans son sac à main et ne quitte jamais un bracelet en perle qui se trouve à son poignet droit. Elle aime beaucoup les sacs et en possède des dizaines, pour ne pas une vingtaine.


IV – Petites informations personnelles
Le film que vous pourriez voir des centaines de fois : Son film préféré est, et sera toujours, Autant en Emporte le Vent avec le délicieux personnage de Scarlett O'Hara. Dani avoue avoir pleuré à la fin...
L’acteur/actrice que vous admirez le plus : Elle admire sans doute Vivien Leigh, l'actrice qui a joué Scarlett O'Hara.
Votre livre de chevet : Ces temps-ci, son livre est de chevet est plutôt Vogue ou Cosmo.
Votre couleur préférée : Elle adore le rose et le orange.
Votre lieu de destination de vacances préféré : Sa destination favorite est très certainement Miami.
Votre parfum préféré : Elle adore le parfum Miss Dior de Christian Dior
Votre objet fétiche :Son objet adoré est un bracelet en perle qu'elle ne quitte jamais.

Les premiers gestes que vous faites le matin : Elle va prendre sa douche en écoutant de la musique, histoire de se réveiller.
Le genre de soirée que vous aimez passer : Elle aime passer de folles soirées à danser, boire et fumer... Quel vilain petit canard !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniella York-Santon
Love is not for... me ♥
avatar

Nombre de messages : 100
Age : 27
En provenance de : oO New York
Love Story : L'amour est loin d'être ma tasse de thé -|
Date d'inscription : 05/07/2007

MessageSujet: suite>>   Jeu 5 Juil - 16:17

V – Histoire

Histoire de votre personnage : Vous croyez aux contes de fées ? Moi oui… alors ? Oui ? Vous avez raison…
Toutes les belles histoires font penser à des contes de fées que personne ne croit, vous auriez vraiment tord de ne pas y croire. Elles sont tellement belles, tellement irréelles que l'on en oublie que cela peut être possible. Par exemple, prenez l'histoire de la jeune femme qu’est devenue Daniella. Qui aurait pu croire qu'un jour, cet adorable bout-de-chou deviendrait ce qu’elle est devenue, une jeune fille épanouie étudiante en stylisme ?

Et le commencement n'est pas tout rose...
Après deux divorces, la jeune et insouciante Carolina Von Waswiz n'espérait plus tant des hommes. Déçue, cette jeune autrichienne alors âgée de vingt-quatre ans avait connu deux grands bonheurs qui devinrent très vite d'horribles malheurs. Il y a eu Lincoln Petersen, un honorable avocat anglais, qu'elle avait rencontré puis épousé deux mois ensuite à Las Vegas. C'était plus sur un coup de tête après une bonne soirée qu'un acte réfléchi. Mais à l'époque, Carolina, qui allait sur ses vingt printemps, s'amusait avant tout. Les conséquences, elle s'en fichait complètement. Ce qui l'intéressait : faire la fête. Uniquement cela.
Depuis toute petite, Carolina faisait ce qu'elle voulait. Enfant capricieuse, ses parents l'a gâtait, se pliant à ses quatre volontés. Sa famille avait quitté Vienne alors qu’elle était seulement âgée de quatre ans, et elle avait passé son enfance et son adolescence dans le quartier bourgeois français du XVIème arrondissement, côtoyant les plus riches de ce monde. Et puis, sur un coup de tête -et quel n'en fut pas le nombre- elle s'enfuit vivre aux Etats-Unis. Disons que ce n'était pas une fuite mais plutôt une très grosse envie passagère de s'éloigner du gratin parisien et des bonnes manières où les sourires hypocrites sont vos seuls maîtres d'ordre.
Carolina arriva aux Etats-Unis quinze ans après et rencontra Julian Honney, un brillant américain qui lui fit découvrir le pays. Ce fut en ces temps que la jeune fille de dix-neuf ans prit réellement conscience de la vie et des plaisirs qu'elle lui offrait. Puis, elle fit la connaissance de ce cher Lincoln Petersen, l'avocat anglais. Ils se marièrent mais lorsque les parents de Carolina, Mr et Mme Von Waswiz apprirent cette union, ils se rendirent compte à quel point leur fille n'était plus ce qu'elle était. Irresponsable et immâture, voilà les deux mots définissant Carolina à la perfection. Et un membre de la famille Von Waswiz n'a le droit d'être ainsi. C'est une injure pour la famille et les regards que l'on vous portent en disent long. Autant vous dire qu'il fallait que l'attitude de la fille unique change aussitôt.
C'est alors qu'elle fut envoyée dans une école française, dans le Sud plus précisément vers Nice, réputée pour sa sévérité. Mr et Mme De Waswiz se réjouissait de son admission car leur fille rentrerait dans le droit chemin mais quel ne fut leur désarroi lorsqu'ils apprirent que Carolina s'était véritablement enfuie avec un dénommé Jamie Lowell. Lui suivait des études de médecine, elle tentait de se remettre à ses études de journalisme... Ils se sont rencontrés par des amis en commun et ne se sont dès lors plus quittés. Le couple, qui était partit sur les hauteurs de Monaco, fut vite rattrapée. Ils avaient eu le temps de se marier, et le mariage n'a pas été annulé. Car Carolina voulait cette union. Elle disait se sentir bien en la compagnie de Jamie et n'hésitait pas à avouer que c'était bien la première fois que cela lui arrivait malgré les nombreuses histoires d'amour qu'elle avait eu. Ses parents ne pouvaient vraiment rien, elle était majeure... C'était elle qui décidait, elle seule. Par la suite, elle prit enfin conscience qu'elle devait faire quelque chose de sa vie. Elle ne pouvait pas rester ainsi, il fallait qu'elle change. Sa vie de femme mariée ne fut pas toute rose... Son jeune mari la délaissait... Ils étaient beaucoup trop jeunes pour surmonter de tels rôles. Mais Carolina perséverait... Elle l'aimait, lui non... Son coup de foudre pour elle était passée, Jamie voulait passer à autre chose. Comme tous jeunes hommes de son âge, il était volage. Carolina tomba des nues lorsqu'elle apprit qu'il voulait divorcer... Elle fut profondément blessée... Elle l'aimait tant mais elle comprit qu'il ne fallait pas qu'elle se donne tant de peine pour un amour qui n'était pas réciproque. Elle accepta finalement le divorce mais garda une souffrance en elle pour toujours.
Carolina retourna sous les jupons de sa mère si l'on peut le dire ainsi. Le réconfort de sa maternelle lui fit beaucoup de bien et c'est alors qu'elle effectuait un voyage avec ses parents sur l’île de Capri en Italie, elle succomba aux charmes du jeune et héritier William York-Santon, un américain lui-aussi qui était venu à Capri pour des vacances... Celui-ci, fils unique, était avocat. Son père, Charles, venait d’une famille américaine et possédait de nombreuses terres. L'éducation de William fut plutôt simple. Bien que très riches, ses parents ne le gâtaient point. Certes il avait des besoins que ses parents comblaient plus qu'il n'en n'aurait fallu mais le petit garçon n'était pas capricieux. Il était d'ailleurs le contraire de ce qu'on pourrait appeler « une peste », il était une véritable crème. Il était souriant, toujours serviable et gentil. Durant son adolescence, son comportement ne changea guère. Il devint un grand romantique aimant la nature et la chasse. Il passait la majeure partie de son temps à faire la chasse en compagnie de son père et de ses nombreux amis. Bon fils-à-papa, il ne se prenait pas la tête et prenait la vie comme elle venait. À l'âge de dix-huit ans, il décida tout de même de quitter le cocon familial et s'installa à Paris pour suivre des études de droit. Le fait de devenir procureur avait toujours été un grand rêve pour lui et vous vous doutez bien qu'il n'y manqua pas. Romantique et séducteur, William eu des liaisons, sérieuses ou non. Mais lorsqu'il rencontra Carolina lors d'un déplacement à Capri, il prit conscience du vrai "coup de foudre" et que ses histoires précédentes ne seraient rien comparée à celle-là. Celle qu'il voulait vivre avec cette italienne.
Ce fut plus précisément un 4 mai que leur seconde rencontre marqua un tournant dans la vie de chacun. Tous deux célibataires, tous deux jouaient comme au chat et à la souris. À les voir, vous auriez sans doute sourit. Lorsqu'ils passaient du temps ensemble, ils semblaient heureux, ils oubliaient leurs différents et ne pensaient qu'à eux deux, unis. Leur premier baiser, ils le connu lors d'une réception à l'hôtel Ritz où un des amis des deux familles donnaient pour fêter un nouveau contrat. Ils avaient loué une fabuleuse suite au dernier étage pour quelques heures seulement et l'on vous laisse deviner la suite... Depuis ce soir-là, les deux jeunes gens alors âgés de vingt-six et vingt-quatre ans ne se séparèrent plus. Tout s'enchaîna alors. Carolina emménagea à New York dans l'appartement du jeune homme et la famille York-Santon parlait déjà de fiançailles. Les parents de Carolina) réfutèrent toute idée, il fallait que le jeune couple prenne tout d'abord ses marques. Mais pour les Von Waswiz, cela n'avançait pas vite à leur goût. Quelle ne fut pas la surprise d'accueillir sept mois plus tard, à New York où le couple avait élu domicile depuis 5 mois déjà, une adorable petite fille répondant aux prénoms de Daniella Callie Lorelei.

Mais ces enfants tellement craquants faisaient le bonheur de tous. Daniella fut, étant bébé, si souriante, elle gazouillait sans cesse. Un vrai bonheur de l'avoir avec elle. Carolina ne la quittait jamais ou lorsqu'elle devait s'absenter, son père s'occupait merveilleusement d'elle ou alors, de temps à autres, une nurse, Marie-Angelica, les épaulait. L'enfance de Daniella fut simple mais tellement belle. Toujours entourée, elle ne devint pas capricieuse, du moins pas autant que sa mère.
Carolina et William étaient désormais entourés de deux adorables enfants, leur vie était parfaite. Ils avaient tous deux un bon travail et leur fille était vraiment le rayon de soleil de leur vie.

L'école arriva pour Daniella qui était une enfant équilibrée. Elle était toujours entourée d'amis et ne manquait de rien. Par la suite, lorsqu'elle entra au collège les choses changèrent un peu. Son caractère de petite fille innoncent se transformait peu à peu en celui d'une jeune adolescente rebelle. Elle cherchait à provoquer. Elle voulait que l'on parle d'elle, elle faisait exprès de ne pas se soumettre aux règles imposées par ses parents et eut son premier rapport sexuel à l'âge de 14 ans, ce qui est plutôt jeune -la moyenne étant de 17.
Lorsque Dani entra au lycée, l'adolescente rebelle devint l'adolescente glamour qui cherchait avant tout à plaire. Fini les longs jeans larges, désormais Dani s'abandonnait aux jeans moulants et au top plutôt courts, sans tomber dans le vulgaire, il faut le préciser.
Ce fut lors de sa première année au lycée qu'elle changea de ville, ou plutôt de pays. Sa famille décida d'emménager à Londres où elle fit la rencontre de Jersey Winderfield avec qui elle devint amie lors de sa seconde année.

Après le lycée, où elle connu moultes histoires, Daniella repartit aux Etats-Unis mais cette fois-ci sur la côte Ouest, à Los Angeles pour tenter sa chance dans la couture. Depuis qu'elle est âgée de treize ans, la belle Daniella ne pense qu'aux vêtements et elle a décidé d'en faire son métier.
Depuis, elle a reçu une invitation de le part de Jersey Winderfield qui l'a invité sur l'île grecque.


Lien avec les sœurs Winderfield : Daniella connaissait bien Jersey Winderfield puisqu'elles étaient dans la même classe, et ce durant deux années de suite. Elles ont eu quelques accrochages, notamment lors de la dernière année. Bientôt arrivée sur l'île, Dani se demande quelle relation elle va avoir avec elle. Concernant Isabella, elle ne l'a jamais vraiment connu, toutes deux se croisaient mais ne se sont jamais dit bonjour.

De plus, lorsqu'elle se trouvait encore au lycée, Daniella, qui se trouvait dans un bar en soirée, remarqua un jeune homme [Nino Dorléac > Jake Gyllenhaal] la regardait avec insistance mais elle n'osa jamais bouger le petit doigt pour lui. Parce qu'elle s'en fichait, ou bien parce qu'elle ne voulait pas tomber dans le "piège de l'amour" -comme elle aimait le dire... ? Mais en recevant l'invitation, elle s'est rappelée de lui et finalement elle s'en mord les doigts de n'avoir rien fait. Comme l'on dit : rien n'est jamais trop tard... Pourtant, Daniella n'est pas du genre à laisser passer de telles occasions. Que s'est-il donc passer en elle ?



VI – Un peu plus sur vous

Avatar de votre perso : Katherine Heigl.
Multicompte : Razz
Comment avez-vous connu le forum ? :Je suis l'une des créatrices
Votre présence sur le forum : Le plus souvent possible, j'espère… Disons 5-6 jours par semaine
Votre niveau de RPG sur 10 : Environ 80 %
Code : Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniella York-Santon
Love is not for... me ♥
avatar

Nombre de messages : 100
Age : 27
En provenance de : oO New York
Love Story : L'amour est loin d'être ma tasse de thé -|
Date d'inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: Daniella York-Santon   Jeu 5 Juil - 18:46

Il me semble que c'est bon !

xX Auto-Validation #
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Daniella York-Santon   

Revenir en haut Aller en bas
 
Daniella York-Santon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Colonie de perruches ondulées à New York
» avec qui réserver un weekend a New York?
» Petite york de 6ans et demis (06)
» 80 - BEBES X YORK ET GRIFFON BELGE NES LE 23 FEVRIER 2010
» CHIPPER grand York Mâle 4 ans - adopté

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cyclades Holidays :: Premiers pas sur l'île :: Registre :: Fiches Validées-
Sauter vers: